J-7

English version in a PDF file: D-7

Je commence à rédiger cet article à 21 heures 46 (heure de Paris), 15 heures 46 (heure de Montréal). Dans exactement une semaine, je serai quelque part sur l’île de Montréal.

Écrivons-le encore plus gros (attention, c’est écrit très gros et en majuscules ; ça peut piquer les yeux) :

DANS UNE SEMAINE, JE SERAI À MONTRÉAL !

Comme dit dans l’article D-10, parler de sa 3A – sans être encore parti – peut rapidement tourner à l’absurde. Et comme dit dans l’article J-31, cet article deviendra carrément indigeste s’il n’y aucun fait (et j’ai déjà trop évoqué « les préparatifs »… sur lesquels je reviendrai après mon arrivée pour mieux pouvoir les commenter). L’introduction de cet article est donc terminée : passons aux faits.

Cette photo publiée sur mon « journal » Facebook est intitulée : « Coucou ».

[I.] [A.] Il y a quelques instants, Vincent D., qui se trouvait très récemment à Montréal, a publié cette photo sur mon journal Facebook, avec en légende : « Coucou ». Ne faisons pas durer la devinette : il s’agit de l’entrée principale de McGill University, donnant sur la rue Sherbrooke Ouest. (« Mais qu’est-ce qui te prend de reconnaître des endroits où t’es encore jamais allé ? »)

[B.] Contrairement à moi, Vincent (comme d’autres 3A au Canada) est parti début août au Canada. Futurs 3A, prenez Vincent en exemple ; et non moi (qui partirai… vous-savez-quand, cf. le titre de l’article). Pour les raisons suivantes :

  1. Vincent a mis à profit l’été pour voyager au Canada avant de s’installer définitivement (Vincent sera en 3A à University of Toronto). Sachez que le calendrier académique des universités canadiennes (qu’elles soient du Québec, de l’Ontario, de la Colombie-Britannique ou d’ailleurs) ne se prête pas aux escapades en cours d’année, à moins de ménager des virées sur vos week-ends fins de semaine.
  2. Même si Vincent a trouvé son logement et ouvert un compte canadien avant son départ, il semblerait qu’il soit assez facile de résoudre ces questions sur place. Par exemple : comme beaucoup d’entre vous, je n’accepte pas un appartement sans l’avoir visité au préalable ; or je me trouve en Île-de-France (reportant ma décision après mon arrivée à Montréal). De même, la plupart des banques vous éditent une carte de débit dans la journée (alors que, même en ayant ouvert mon compte canadien trois semaines avant mon départ, je ne suis toujours pas en mesure d’alimenter ce compte, faute d’identifiants… qui arriveront par la Poste en France, n’ayant pas d’adresse canadienne).
  3. La DAIE ne conseille pas vraiment l’option suivante mais il convient de relever son existence. Vos parents peuvent venir vous « installer » chez vous après les vacances évoquées au point n°1, régler avec vous les tracasseries liées à votre arrivée… et ce, sans procédure d’immigration autre que le port du passeport et un séjour au Canada de moins de trois mois (s’ils sont Français). Je précise tout de suite que je partirai seul. Sans papa ni maman.

Comme tout bon sciencepiste, je sais écrire en deux parties et deux sous-parties (compétence apparemment inutile à McGill). Ceci sera ma transition.

Problème de SciencesPistes.

[II.] [A.] N’ayant pas regardé tous les épisodes de la série Dr House (ou House M.D. si vous la regardez en V.O.), je viens à peine d’apprendre l’information qui suit. James Wilson et moi avons quelque chose en commun. Non, ma vie sentimentale n’est pas (encore) un champ de ruines ; non, je ne serai pas le successeur de House en tant que colocataire de Wilson (pas à ma connaissance en tout cas) ; non, je ne suis pas oncologue.

In fact, Wilson studied in McGill; and I will study in McGill. I must concede that he is only a fictional McGillian. You do not need to believe me; you only have to check it online: in this Web page and in this other Web page.

[B.] J’ai aussi cru comprendre que 5 étudiants de McGill sont membres de la Chambre des Communes du Canada. Parmi eux, quatre sont des étudiants de la Faculty of Arts de McGill au moment de leur élection en Undergraduate, élus à moins de 22 ans lors de l’élection fédérale de 2011, élus dans un parti social-démocrate – le Nouveau Parti Démocratique. Ça change de la députée d’extrême-droite Marion Maréchal-Le Pen en France… Si d’aventure je ne revenais pas sur ce sujet ultérieurement, vous pouvez consulter leurs profils : il s’agit de Laurin Liu, Mylène Freeman, Matthew Dubé, Charmaine Borg.

Soit, mes deux parties n’ont strictement aucun rapport l’une avec l’autre ; tant pis. La conclusion ne doit pas être une redite mais une ouverture, paraît-il. N’ayant pas encore parlé de la météo, je m’en vais donc ouvrir une fenêtre pour voir le temps qu’il fera :

Le temps à Montréal le 23 août 2012 d’après MétéoMédia

PW

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s