Quand on révise

Comment, un article en période d’examens ? Rassurez-vous, tout va bien pour moi. Je lève juste le nez de ma procrastination mes révisions pour donner de mes nouvelles.

À l’heure où sera publié cet article [α], je serai entré dans l’Arthur Currie Gymnasium pour mon premier examen final. WordPress se charge de le publier à ma place.

J’exagère (un peu).

Je vous avais promis de vous parler de : chien de thérapie, masseuse, cornemuse et crib sheet.

(1) Pour les chiens, je vous recommande la lecture du billet de Théo, en 3A à Simon Fraser University (à Vancouver, BC).

La première fois que j’ai entendu parler des chiens d’université, c’était avec Philippe O. (actuellement en 3A à St. Andrews, au Royaume-Uni). Il m’expliquait, sans sourciller, qu’on prêtait des puppies aux étudiants dépressifs et stressés. Au début, j’ai cru à une plaisanterie ; puis, comme d’autres propos corroboraient la version de Philippe, j’ai pensé qu’un complot international se fomentait à mon endroit. Et puis je vois ça :

Therapeutic Paws

De drôles d’affiches et une bousculade à la bibliothèque.

C’est ainsi que mardi dernier, j’ai rencontré le meilleur ami de l’homme [β] : Whiskey, Brandy, Jasper et Bayou. Ces quatre chiens de thérapie n’attendaient qu’une chose : qu’on vienne les dorloter, les caresser, les dévisager, les regarder à l’exercice, sautiller et pousser de petits cris à leur vue. De ce point de vue, l’opération canine a été un grand succès. Nos amies les bêtes ont reçu toutes les attentions pendant plusieurs heures, je pense même envier cette vie de chien adoré des étudiants. De toute évidence, j’étais effectivement beaucoup moins soucieux après avoir caressé Jasper. Mais j’étais surtout trop excité pour pouvoir travailler…🙂

Quand Jasper travaille

Quand Jasper travaille :

(2) Des massages, je ne dirai pas grand chose. Si ce n’est que manifestement, peu d’étudiant(e)s ont répondu à l’appel. Ne fantasmez pas [γ], ce n’était qu’un massage du dos de quelques minutes (voire moins). Et si tout allait pour le mieux dans l’heure qui a suivi, le soir même, j’avais déjà retrouvé mes douleurs au cou, aux épaules et au dos (oui, je ressemble à un petit vieux).

(3) Cornemuse ? Mon professeur de statistiques nous a fait une surprise pour le dernier cours du semestre. Habillé en tenue écossaise (kilt et chaussettes), il nous a joué des airs de cornemuse. Et pas qu’un peu : il en a joué trois, pour notre plus grand plaisir. Dédicace à Philippe O. nommé à propos des therapy dogs, puisqu’il se trouve cette année en Écosse [δ].

Bagpipe

C’est bon, je crois qu’on ne reconnaît personne sur la photo.

Comme mon examen final n’a pas encore eu lieu (c’est précisément celui que je passe à l’heure de la publication de l’article), et surtout comme il n’a pas encore noté ledit examen, aucune vidéo ou photo ne sera diffusée sur ce blog avant la publication des notes. [ε]

(4) J’en viens donc au crib sheet. Voilà ce que me dit le dictionnaire en ligne WordReference sur la question :

Autant vous dire que je n'étais pas rassuré.

Autant vous dire que je me suis d’abord demandé si j’avais bien compris crib sheet.

Pour mon examen final de statistiques, j’aurai le droit d’utiliser un crib sheet. Notre professeur – celui qui joue de la cornemuse – nous a demandé de préparer ce « formulaire » à l’avance (une feuille au format Legal, 14 × 8½, 36 cm sur 22). Il nous a même fourni le papier ; il nous a dit que c’était à nous de décider de ce qu’on y mettrait ; et il nous a vivement conseillé de lui montrer notre crib sheet pendant les office hours, pour qu’il puisse vérifier si celui-ci était erroné/incomplet. Je lui ai montré le mien, et j’ai bien fait, car des erreurs il y en avait (j’avais mal recopié les formules…).

En somme, le crib sheet est une « antisèche officielle » [ζ], qui allège le poids de l’apprentissage brut de formules (avec le risque de les apprendre avec des erreurs) pour peu qu’on sache quand s’en servir. Dommage que cela ne se fasse pas dans mes autres cours, car j’en aurais bien besoin ! [η]

Je n’ai pas appris la « Satterthwaite’s Formula » sous cette forme, mais il s’agit bien de celle-là. Pour déterminer le degree of freedom pour un hypothesis testing with two-samples utilisant la Student’s t-distribution.

Terminons par la bibliothèque. Jusqu’ici, j’avais une impression idyllique de la (des) bibliothèque(s) de McGill – j’écris au pluriel mais je parle surtout de la Redpath-McLennan Humanities and Social Sciences Library. Outre les services admirables proposés, les bibliothèques disposent d’espace (je m’étalerai dessus dans un article ad hoc). Sachez que cette impression a foncièrement pâli sous l’effet de la période d’examens.

J'exagère (un peu).

J’exagère (un peu).

D’accord, ce n’est pas (encore) devenu la bibliothèque de Sciences Po le jeudi à 14:00. Mais quand même ! L’époque où je pouvais trouver sans trop chercher une place avec soleil, double prise électrique, fauteuil rembourré à roulettes et paravents est révolue. Maintenant, il faut que j’aie l’oeil sur les places, ou bien que j’aille dans une bibliothèque moins fréquentée, ou bien que je vienne avant 11h ou après 18h, ou bien que je me contente d’une place sans fauteuil à roulettes. En bref, ce n’est absolument pas dramatique ; mais j’en arrive à devoir chercher. [θ] C’est fou comme la 3A m’a rendu fine bouche (on imagine déjà le retour à Paris…)

[Transition] Sachez aussi que j’ai testé la nuit blanche à la bibliothèque… mais à la suite d’un concours de circonstances extra-universitaires. [Fin de la transition] Sachez aussi que je suis allé à la patinoire. Sachez aussi que je me suis ravitaillé en riz. Sachez aussi que mes vacances sont préparées (mais chut !).

Study hard smart and have nice finals!

PW

[α] – Parfois je me demande si je ne dramatise pas un peu trop. Même s’il y a (au moins) un cours dans lequel ma validation est très hasardeuse… (pas le cours de statistiques, mais un autre)

[β] – Non, bande d’esprits mal placés, je voulais parler du chien !

[γ] – Si vous voulez fantasmer, il y a Dodo la saumure.

[δ] – Déclaration d’intérêts : les dédicaces à l’attention de Philippe O. sont sincères et ne sont pas la conclusion de quelconque pari ou contre-don.

[ε] – En revanche, je décline toute responsabilité quant aux vidéos de Pr. K MacK qui circuleraient sur d’autres médias.

[ζ] – copyright Anne-Sophie et Noémie, pour leur cours en Communication Studies

[η] – cf. [α]

[θ] – Je garde néanmoins une impression globale très positive des bibliothèques de McGill : jamais je n’ai eu à rentrer chez moi faute de place à la bibliothèque !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s