Si vous voulez de la lecture

C’est qui à l’autre bout du fil ?

Je suis étudiant du Collège universitaire de Sciences Po, sur le campus de Paris. De façon obligatoire, la troisième année du cursus est une année de mobilité à l’étranger, pendant laquelle nous avons le choix entre un séjour d’études dans une université partenaire, un stage long, et un « projet personnel ». On l’appelle la « 3A » et j’ai choisi l’année d’études.

A l’issue d’une procédure qui sera décrite ailleurs dans le blog, le lundi 13 février 2012, la Direction des Affaires Internationales et des Échanges de Sciences Po annonce mon affectation à McGill University (Montréal, Québec, Canada). Ainsi en 2012-2013, l’Océan Atlantique sera à l’est.

C’est ainsi que ce blog vous tiendra informé de cette 3A. Quand j’écris ces lignes (13 juillet), je ne sais pas encore ce qu’il y aura dedans, ni comment ça se passera. Je souhaite vous faire partager ma découverte d’une université nord-américaine, et vous permettre de vivre à l’heure de Montréal depuis l’autre bout du monde. Et pour les futurs 3A, ce blog vous permettra de savoir à quoi s’en tenir.

C’est quoi un maïgratori martlette ?

De la Seine au Saint-Laurent est le nom de ce blog (« on sait, c’est marqué en haut…« ). Certains reconnaîtront une ressemblance De la Courneuve à Shanghai de Richard Descoings ; mais ce n’est absolument pas volontaire. Mais comme delaseineausaintlaurent.wordpress.com aurait été malaisé à retenir, j’ai préféré une adresse plus brève.

Migratory Martlet n’a pas de traduction naturelle en anglais (« bouh, anglicisme…« ) : rien ne permet de dire s’il s’agit d’hirondelles, d’alouettes, de martins ou de merles. L’idée m’est venue en me rendant à l’exposition Beauté animale au Grand Palais de Paris. En sus de cette exposition temporaire, était projeté le film documentaire Le peuple migrateur de Jacques Perrin : il y est question des oiseaux – migrateurs. Ceci m’avait fait émettre ce tweet :

D’accord, mais pourquoi martlet ? Pourquoi pas baleine à bosse ? Les petits oiseaux rouges du blason de McGill sont des martlets en anglais (ne cherchez pas le nom de cette espèce en français, il s’agit juste du nom d’un « meuble » héraldique). Et les équipes féminines sportives de McGill se surnomment les Martlets. Chacun jugera, mais si ce blog s’était appelé migratoryredmen.wordpress.com (pour les Redmen des équipes masculines), la métaphore filée aurait été plus étrange.

Kurz und gut, l’oiseau migrateur, c’est moi.

Il arrive aux oiseaux de discuter. Si l’envie vous en prend, n’hésitez pas à déposer un commentaire ! Si vous souhaitez prolonger la conversation, rendez-vous sur Twitter – @philippe_wen – ou par e-mail (indiquez-le dans votre commentaire, je ne diffuse pas mon adresse électronique à la Terre entière).

PW, 13 juillet 2012

 

Who is writing?

I am an undergraduate student from Sciences Po (a French university in Paris, and specialised in the social sciences and political studies). We have a mandatory year abroad; we may choose a student exchange, an internship or a « individual plan ». This year abroad is called « 3A » (since it is the undergraduate third year) and I decided to study in a partner university.

After a processus for information and nomination, the International Office of Sciences Po announced on 13 February 2012 that I will study in the Faculty of Arts of McGill University (Montreal, QC, Canada). Thus I had to admit that the Atlantic coast could be a East coast too (and not only a West coast).

As a consequence, this blog intends to share you my « 3A » experience. In other words, posts will describe you my exchange year in Montreal, in a prestigious and dynamic North American university. Prospective exchange students will also get some indications here.

Why a migratory martlet?

From the Seine to the Saint Lawrence River is the name of this blog. In some extent it looks like From La Courneuve to Shanghai, an essay written by former Director Richard Descoings (1958-2012) ; but this resemblance is purely accidental. I wanted to refer to Paris and Montreal, and their main rivers; nevertheless, from-the-seine-to-the-saint-lawrence-river.wordpress.com would have been to long as a URL address (so I found another address…)

Migratory Martlet refers to two elements.

First, more than 1300 students will go abroad. While I was visiting an exhibition about animals in the Grand Palais (Paris), a documentary was broadcast in the museum: Winged Migration was dealing with migratory birds. Exchange students are as migratory birds. For those who did not know the documentary, please watch the trailer below:

Second, martlets are these little red birds on the McGill arms. Do not try to find which species are martlets, they do not exist: martlet is a heraldic charge. And athletic female teams of McGill are called Martlets (actually I am not a sportswoman or even a female student, but Martlets are birds and they fit my metaphor).

Kurz und gut, I am the migratory martlet.

Sometimes birds tweet or discuss. That is why you can comment each post. If you want to have deeper conversations, Twitter- @philippe_wen – or mails are welcome (but please first comment; then I will myself mail you).

PW, 2012 July 12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s